lundi 19 octobre 2015

Soupe de potimarron rôti à la sauge – balade automnale au marché de Sarlat




Le marché de Sarlat est un incontournable pour les gourmands et les gourmets.  A l’automne,  foie gras, cèpes, confits et magrets, truffes (à espérer…), noix, noisettes, fraises et autres produits de terroir réveillent les papilles des visiteurs. Ce marché de samedi matin spectaculaire étend au pied de la Cathédrale Saint Sacerdos (façade sous mes fenêtres de cuisine) de la rue et la place de la Liberté, jusqu’au marché couvert de l’ancienne église Sainte Marie. L’ambiance est conviviale, les stands colorés, les senteurs omniprésentes avec, pour toile de fond, la belle cité au patrimoine architectural. De plus Sarlat est photogénique !

Cette matinée ensoleillée et encore chaude, j’avais envie de mijoter une bonne soupe de courge automnale tout simplement…  Un petit potimarron (courge au goût noisette) du jardin Sarlat, un poireau et un bouquet de sauge, c’est parti !

Au retour du marché…

Soupe de potimarron rôti à la sauge

Ingrédients

1 potimarron (ou potiron ou butternut ou citrouille, ou un mélange des morceaux de courges – c’est ce que je fais souvent surtout quand on n’est pas sûre des saveurs que vont donner de chacun des courges…)
Perso je préfère le potimarron de France grâce à son goût noisette et parce qu’il fera une soupe moins sucrée que la citrouille ; la butternut  (courge musquée) est aussi bonne pour la soupe.

1 poireau

quelques brins de feuilles de sauge

2 cuillerées à soupe de crème fraiche (optionnelles)

huile d’olive, sel et poivre

Préparation

Éplucher le potimarron, en retirant les graines et le tailler en morceaux. Couper le poireau en morceaux.

Étaler les morceaux de courge sur un plat au four. Saler et poivrer. Saupoudrer de feuilles de sauge. Arroser d’huile d’olive.  Faire rôtir au four préchauffé à 180°C pendant 20 minutes.

Dans une casserole arrosée légèrement d’huile, faire fondre le poireau. Verser le potimarron. Remuer et couvrir d’eau chaude (oublier le bouillon cube...). Faire cuire pendant 15-20 minutes, ou jusqu’à ce que le potimarron soit tendre et un peu fondu. 

Mixer la soupe (sans mixeur cette fois ci je continue la cuisson… cela marche aussi bien…) et l’assaisonner de poivre et sel.

Réchauffer la soupe avant de servir. Ajouter la crème fraiche si désirée.

oOo


Si pour épater des convives, cette soupe peut être présentée dans les mini citrouilles vidées de la chair et enlevées de chapeaux, même gratinée de fromage comme le comté ou le gruyère. Sans doute plus chic !

Appétissante et nourrissante, l’avez-vous aimée ?

Et ma garde manger trouvaille au marché... et le pain "le petit sarladais" bien croustillant
Marché de Samedi à Sarlat - au coeur de la ville et dans le marché couvert de l'ancienne église Sainte Marie
Soupe mijotée et sous les fenêtres de la cour des Fontaines: cloché de la cathédrale Saint Sacerdos, toit en Lauze, et chapelle des Pénitents Bleus (ancienne association d'artistes) 
Toutes les courges d'automne : citrouille, potiron, potimarron, butternut, courge spaghetti... ; citrouille et coloquinte d'Halloween.

Courges et cie... marché de Monpazier de jeudi et décoration d'un café d'Issigeac (deux villages de bastide)
l'homme de foie gras (aussi un incontournable terroir) surveillant le marché - Place de la Liberté
ma foi Teresa and Mary... Cathédrale Saint Sacerdos, Sarlat-le-Canéda
Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...