dimanche 11 novembre 2012

la soupe à l’oignon parisienne

J’ai lu que le samedi 10 novembre c’est la 2ème édition Amoureusement soupe à Montmartre. Une formidable idée de souper, c’est toujours le réconfort.

Les soupes on mange chaque soir, mais n’oubliez pas des soupes de bistrot. Et si Paris est une soupe, c’est la soupe à l’oignon.

La soupe à l’oignon de bistrot est d’habitude bien brune avec les oignons bien caramélisés et peut-être faite d’un bouillon de bœuf, mais à la maison j’aime une soupe bien blanche et douce au goût, parfumée de thym et laurier, depuis un litre d’eau, (ou le bouillon de poulet) et un verre de vin blanc sec (pas acidulé).

Et il ne faut pas oublier de la gratiner de comté au four dans une soupière, ça améliore beaucoup le goût et la consistance, et c’est bien chaud.

Soupe à l’oignon
6 petits oignons
2 c.à.s. de beurre
1 c.à.c. de sucre en poudre
70 cl. de bouillon de volaille
40 cl. de vin blanc sec
2 feuilles de laurier
4 branches de thym
2 c.à.c. de sel
2 pincées de poivre noir moulu
4 tranches de pain de campagne
2 c.à.s. de comté
Sel et poivre noir

Préchauffer le four à 175°C. Dans une grande casserole, faire fondre les oignons avec le sucre dans du beurre pendant 5 à 10 minutes, sans les laisser colorer. Bien mélanger et ajouter le bouillon de volaille, le vin, les feuilles de laurier et le thym. Laisser mijoter pendant 40 minutes. Saler et poivrer.
Faire griller les tranches de pain au four après les avoir badigeonnées d’huile d’olive.
Râper grossièrement le fromage.
Répartir la soupe à l’oignon dans des soupières allant au four. Déposer les tranches de pain à côté, les parsemer de comté râpé et faire gratiner au four pendant 5 ã 10 minutes.
Servir bien chaud.

Mangez votre soupe
O
          o
oOo

Allez au blog, ecrivez votre commentaire!
Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...