jeudi 1 décembre 2011

Make me tonight… Sole meunière amandine fourrée d’asperges vertes

Je ne suis pas trop poisson, mais peut être faut-il apprendre à cuire et goûter ce qu’on ne mange pas (mais pas encore du lapin je vous assure !)
Un plat en fait qui se marient la sole meunière et la sole amandine. C’est le goût présent de la poudre d’amande passant à ce poisson d’une saveur citronnée avant de cuire dans un bain du beurre, ensuite saupoudré d’amandes grillées qui change tout… Un délice au poisson qui m'a surpris…

Sole meunière amandine fourrée d’asperges vertes
4 soles moyennes entières, sans peau, sans nageoires et sans têtes
100 g de farine
30 g de poudre d’amandes
(1 c.à. café de graines d’anis moulues – pas utilisé)
40 g d’amandes fraiches
1 bouquet d’asperges vertes, coupées en tronçons de 3 cm de long
4 échalotes, épluchées et tranchées
Le zeste d’un citron
2 citrons, coupés en deux
Cerfeuil, persil, basilic et aneth
Beurre pour la cuisson
Sel et poivre

Saler et poivrer les poissons. Mélanger la farine, l’anis moulu et la poudre d’amandes, puis passer les poissons dans ce mélange des deux côtés.
Faire chauffer une grande poêle à température moyenne et y faire fondre un beau morceau de beurre. Déposer les soles dans le beurre chaude et les faire cuire environ 2 minutes de chaque côté, puis les réserver dans une assiette.
Verser les amandes dans la poêle de cuisson des soles et les faire griller. Lorsqu’elles sont dorées, ajouter les asperges et les échalotes, et laisser cuire environ 2 minutes. Saler et poivrer. Pratiquer une incision sur chaque sole et le fourrer avec les amandes et les légumes.
Arroser les poissons du beurre de cuisson, garnir les assiettes de zeste de citron, d’herbes aromatiques et d’un demi-citron, puis servir.
Si vous n’aimez pas le poisson comme moi, essayez cette recette, ça change d’avis !

oOo
Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...